Autopartage à Arras, un bilan positif à conforter

Hauts-de-France Mobilités a soutenu le développement d’un service d’autopartage sur la Communauté Urbaine d’Arras, déployé par Citiz, pour le compte d’Artis. Après 18 mois d’expérimentation, Citiz nous livre son bilan.

Ce service, mis en place le 16 septembre 2017, recense à ce jour 35 clients actifs, sur un total de 48 inscrits. Parmi ces 35 inscrits, trois sont des professionnels. Ceux-ci représentent donc seulement 6% des inscrits. Toutefois, certains clients utilisent le service à titre professionnel et se font rembourser leurs utilisations par leur employeur. Des actions de prospection sont déployées depuis fin 2018 à destination des employeurs, afin de développer le nombre de clients.

La majorité des clients actifs (58%) utilisent le service au moins une fois par mois, ce qui est une belle performance, notamment en comparaison avec Lille où cet indicateur atteint 28%.

Le service Citiz fonctionnant aujourd’hui en réseau dans les grandes villes de France, on note qu’en plus des inscrits sur Arras, 18 clients d’autres services Citiz (Lille et Grenoble) ont utilisés le service Citiz Grand Arras.

Le nombre de réservation a été croissant depuis l’ouverture du service : en moyenne 28 par mois fin 2017 et 49 en 2018, pour un total de 1150 réservations à ce jour. Depuis septembre, on note une tendance de plus de 60 réservations par mois.

Le volume de kilomètres mensuel est lui plus fluctuant, avec des pics d’usage en novembre et décembre 2017, ainsi qu’en aout 2018, à l’occasion de locations pour les vacances.

Les stations situées devant et derrière la gare sont de loin les plus utilisées, avec respectivement 219 et 238 locations, la station de la place du théâtre comptabilise 49 locations et celle de Guy Mollet 43.

Ce bilan vient conforter le rôle de l’autopartage comme l’un des maillons de l’intermodalité. Le service qui sera sans doute adapté en fonction de ces premiers résultats a bien trouvé son public et a vocation à être pérennisé par Artis.